Escale gourmande à Marrakech

Marrakech est la ville impériale qui règne en maître sur le sud marocain. Sortant comme par magie de sa célèbre palmeraie, elle tient lieu de carrefour entre les cols Loukaïmden et  Tizi Tichka, les deux principaux axes vers le Sud. Son climat ensoleillé et sa lumière exceptionnelle, sa richesse culturelle et sa beauté architecturale en ont fait une destination privilégiée des touristes, curieux de s’imprégner de la vie animée de la « perle du Sud ».     

Si nous venons vous chercher à l’aéroport, vous pourrez en profiter pour contempler, depuis la vitre de la voiture de notre taxi couleur sable, l’avenue  la Ménara et au loin la Palmeraie. Le fondateur de la ville, Youssef Ben Tachfine a  érigé une gigantesque palmeraie dans cette plaine du Haouz. Elle compte aujourd’hui 100 000 arbres, dûment protégés, et représente l’une des fiertés de la ville.

Déjà la ville se montre sous son plus beau jour : généreuse, riche, elle n’a pourtant pas fini de vous dévoiler tous ses secrets. En empruntant une trépidante allée bordée de palmiers au quartier de l'hivernage, notre taxi nous mène à l'instant tout droit au cœur historique de Marrakech.

Arrêtés à Bab Jdid, nous nous enfonçons à présent dans la Médina et découvrons tout de suite la très élégante Koutoubia et ses splendides  jardins, emblème de la cité. Cette mosquée, bâtie au XIIème siècle, est l’un des monuments majeurs de la ville. Nous profitons du moment pour apprécier la variété des motifs de son minaret, modifiés sur chacune de ses faces. Sa frise en faïence blanche et verte semble comme un bijou à son sommet et contraste avec la couleur brique du bâtiment.

Après cet instant de douce contemplation, nous vous invitons à visiter les tombeaux Saâdiens. Cette nécropole abrite les membres de la dynastie saâdienne qui a longtemps régné sur la ville.

Après avoir longé les murs du Palais Royal, nous nous immergeons dans la vie de sultan en visitant celui de la Bahia, daté du XIXème. La succession des pièces qui composent le palais est un ravissement pour les yeux et invite à l’imagination.  

En sortant, nous plongeons aussitôt dans la vie animée de la Médina en déambulant dans le fameux quartier Mellah, où souks aux épices, aux bijoux et aux tissus cohabitent en pleine effervescence. Retournant sur nos pas, nous pourrons ainsi goûter les charmes de la place folle de la Médina, la place Jemâa El-Fna le temps d’un déjeuner. Ses acteurs sont surtout les conteurs, les charmeurs de serpent et marchands en tout genre. C’est le cœur même de la cité depuis des siècles, l’agora moderne de Marrakech. 

Après un repas revigorant, nous sommes à nouveau d’attaque pour découvrir les charmes populaires des souks, aux ruelles bien heureusement ombragées. Chaudronniers, teinturiers et forgerons se côtoient pour produire de beaux objets d’artisanat vendus avec le sourire habituel des marrakchis. 

Nous sortons de la médina pour aller visiter l'incontournable villa Majorelle, connue pour ses jardins. Elle a été occupée et aménagée dès 1922 par le peintre Jacques Majorelle, issu de l’Ecole de Nancy. En effet, l’atmosphère marrakchi, et notamment sa puissante luminosité, l’inspirait pour ses peintures. Pierre Bergé et Yves Saint Laurent rachetèrent cette maison en 1980 et en firent leur résidence secondaire. Arrêtons-nous pour savourer la quiétude de l’endroit, avant de regagner la ville et son effervescence. Si nous comptons des amateurs de haute couture, nous pouvons visiter le musée Yves Saint Laurent situé à proximité, qui expose de nombreuses belles pièces du couturier.

La fin du jour approche, et la promenade par cette chaleur se fait un peu éprouvante. On peut s'offrir, après cette belle journée de visite, un bon goûter pour goûter le charme de l’hospitalité à la marocaine, dans les Riads qui fleurissent dans la Médina. Vous ne saurez plus où donner de la tête, lorsque sera servi le plateau de thé à la menthe accompagné de cornes de gazelle et d'une farandole de gâteaux marocains.

Lors de notre dîner sous une terrasse ombragée, nous pourrons vous faire découvrir en dessert nos fekkas marrakchi. Ils se laisseront volontiers saupoudrer sur le sorbet de votre choix, pour une dégustation toute en fraîcheur. Le goût puissant de l’anis accompagne celui des graines de sésame torréfiées, que l’eau de fleur d’oranger vient délicatement réhausser de son subtil bouquet floral.

Alors que la nuit tombe, notre Infusion Nuit de Marrakech se fera le baume de notre soirée : à base de verveine citronnée et de menthe poivrée, sa fraîcheur réconfortante nous délassera.

Mais voilà que déjà une nouvelle agitation s’empare de la ville : Marrakech by night, bien connu de ses touristes, commence déjà sa folle nuit. La tentation est grande d’explorer sa vie nocturne….

En savoir plus : Si vous souhaitez goûter les charmes d’une belle balade dans la nature, les très jolies cascades d’Ouzoud, nichées dans l’Atlas, sont à 2h30 de route à l’est.

Commentaires (0)

Produit ajouté à la liste d'envies
Product added to compare.

Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs. Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.

En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies. Vous pourrez toujours les désactiver ultérieurement. Si vous supprimez ou désactivez nos cookies, vous pourriez rencontrer des interruptions ou des problèmes d’accès au site.